NEADS Logo - Accueil

QuestionQuestion:
Est-ce que j’aurai un accès approprié aux services médicaux si j’en ai besoin pendant mon année d’études?


événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérêt


Une expérience de travail payée et enrichissante pour des diplômés postsecondaires

Stages lancement de carrière

Accs aux documents scolaires pour les tudiant(e)s incapables de lire les imprims

MMOIRES PRSENTS PAR DES DISPENSATEURS DE SERVICES

Canadian Association of Educational Resource Centres for Alternate Formats

par Mary Anne Epp (fvrier 2005)

Rsum

Dans ce mmoire, nous dcrivons les services actuellement offerts par les membres de la Canadian Association of Educational Resource Centres for Alternate Formats (CAER lAssociation canadienne des centres de ressources en ducation offrant du matriel en format spcial). Le principal atout de la CAER est son approche collaborative et collective face aux problmes qui confrontent les tudiants incapables de lire les imprims dans les tablissements postsecondaires canadiens.

Quelque 97 % des documents imprims ne sont pas transcrits en mdia substitut. Les membres de la CAER ont par consquent labor des stratgies communes et collectives afin de combler cette lacune pour les tudiants incapables de lire les imprims. Il sagit notamment des solutions suivantes :

  • Services directs et services de prt inter-bibliothques
  • Production de documents en mdia substitut
  • Services de rfrence et dinformation
  • Partenariats
  • Recherche et dveloppement
  • Pressions auprs des instances gouvernementales et laboration de politiques publiques
  • Formation et programme dalphabtisation.

Dans ce rapport, nous dcrivons galement plusieurs enjeux ou problmes qui requirent une attention constante. Mentionnons notamment :

  • Accs rapide aux fichiers des diteurs
  • Extension des exemptions prvues dans la Loi sur le droit dauteur
  • Normes de production
  • Accords internationaux de partage des ressources
  • Accessibilit des cours en ligne
  • Accessibilit aux diverses ressources dans diffrents mdias
  • Absence de financement pour la production de documents en braille
  • Isolement des services aux tudiant(e)s handicap(e)s dans les universits
  • Manque daccs et de formation en matire de technologie adapte
  • Absence de catalogage des documents en mdia substitut
  • Dlais insuffisants pour la production de documents en mdia substitut
  • Manque duniformit avec les dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s.

Introduction

La CAER est un consortium de services ducatifs provinciaux qui offre des technologies et des documents en mdia substitut aux tudiants et tudiantes du Canada incapables de lire les imprims, ce mandat leur tant octroy par les ministres provinciaux de lducation et des tudes suprieures. En outre, la CAER compte deux membres qui sont des services bibliothcaires universitaires qui desservent galement les membres du consortium, par un service de prt inter-bibliothques.

Trois des membres offrent des services provinciaux aux tablissements postsecondaires de leur province. Le British Columbia College and Institute Library Services offre un service coordonn de bibliothque aux collges, instituts et organismes de la Colombie Britannique et, dans le cadre dun contrat, une universit, pour lobtention de services de production. Le Service du matriel spcial (SMS), du ministre de lducation du Manitoba, offre des services de production et de prt aux tudiants du postsecondaire du Manitoba. En Ontario, lcole W. Ross Macdonald est responsable des services de production pour le secteur postsecondaire de cette province.

Comme seulement 3 % de tous les documents imprims en anglais sont transcrits en mdia substitut pour les personnes handicapes, les membres de la CAER doivent trouver divers moyens de maximiser laccs, tout en sassurant quils soient aussi efficaces et conomiques que possible, compte tenu des ressources financires limites.

Lincapacit de lire les imprims est attribuable diverses dficiences perceptuelles : ccit, dficience visuelle, troubles de lapprentissage, dficiences multiples, certaines formes de dficiences et de maladies physiques, neurologiques et chroniques. Toutes ces dficiences ncessitent la production de documents en mdia substitut.

Le principal atout de la CAER est son approche collaborative et collective face aux problmes qui confrontent les tudiants incapables de lire les imprims dans les tablissements postsecondaires canadiens.

Le mandat de la CAER est le suivant :

  • promouvoir le partage des ressources;
  • encourager lutilisation des nouvelles technologies, particulirement pour la production de documents en mdia substitut;
  • accrotre et partager ces connaissances avec tous les membres de la CAER;
  • offrir la possibilit de discuter des questions dintrt commun et des les tudier, particulirement les enjeux provinciaux, rgionaux, canadiens et internationaux;
  • encourager les amliorations importantes dans les centres membres;
  • partager linformation sur les politiques, les procdures, les donnes statistiques, etc.;
  • discuter et adopter des procdures et des pratiques communes dans divers domaines, comme les normes de qualit de production et les prts inter-bibliothques;
  • conseiller les ministres de lducation au sujet des nouvelles tendances et des nouveaux enjeux;
  • tablir et maintenir des liens, et parler dune mme voix diverses associations, comme l'Autorit canadienne du braille, la Fondation canadienne d'alphabtisation braille, la Recording for the Blind and Dyslexic, lInstitut national canadien pour les aveugles, la Bibliothque nationale du Canada et le Library of Congress;
  • communiquer avec les diteurs, les fournisseurs et les particuliers, dans le but dtablir des relations positives et de mieux faire connatre les services de nos membres;
  • offrir la possibilit tous de participer des activits dapprentissage ou de perfectionnement professionnel.

Le besoin

Les personnes incapables de lire les imprims ont besoin de documents pdagogiques dans divers mdias substituts : livres audio, livres en gros caractres, braille, CD ROM, graphiques tactiles, textes lectroniques, audionumriques, graphiques tactiles, vidos avec sous titres, vidos descriptives. Bon nombre des ressources numriques sont utilises avec des technologies adaptes comme des lecteurs dcran, qui dcrivent par synthse de la parole le contenu de lcran lordinateur.

Les tudiants incapables de lire les imprims ont besoin de ressources pour tudier sur un mme pied dgalit que leurs collgues non handicaps. Il leur faut :

  • des manuels pour les cours proprement dits;
  • diverses ressources pour les essais, les rapports de recherche, les prsentations orales, le perfectionnement des comptences, lacquisition dune culture de linformation, la technologie et la formation pour utiliser les catalogues des bibliothques, des bases de donnes en ligne et autres sources dinformation, notamment des encyclopdies sur CD ROM et des outils de rfrence multimdia;
  • des ressources sur le Web, utilisables avec les lecteurs dcran.

Les tudiants doivent pouvoir :

  • trouver les ouvrages de recherche disponibles dans leur propre tablissement ou par des prts inter-bibliothques;
  • participer activement, efficacement et pleinement aux cours en ligne.

De plus en plus, les tudiants doivent acqurir les comptences qui leur permettront de saider eux mmes : formation pour les nouveaux mdias, sensibilisation en matire de services, acquisition dune culture de linformation.

La matire enseigne dans les cours couvrent lensemble du savoir dans tous les tablissements postsecondaires, c.--d. les instituts professionnels, les collges, le premier cycle et les tudes suprieures.

Les documents dapprentissage comprennent, entre autres :

  • les manuels
  • les cahiers dexercices
  • les devoirs et examens
  • les guides dorientation
  • les cours en ligne
  • les bases de donnes de rfrence et les priodiques en ligne
  • les ressources lectroniques
  • les catalogues de bibliothque
  • les index des priodiques et des imprims
  • les articles de journaux et de revues
  • les ouvrages de rfrence
  • les documents professionnels
  • les ressources Web
  • la documentation de cours
  • les ressources audiovisuelles (bandes audio, diapositives, vidos, films, multimdia, etc.).

Pour que les ressources soient accessibles, elles doivent tre transcrites en un mdia substitut ou tre produites dans un format compatible avec les technologies adaptes ou dassistance, comme les lecteurs dcran, les crans de tlvision et/ou logiciels avec fonctions dagrandissement des caractres, les documents sous titrs, etc.

Mission et objectifs

La CAER a pour mission doffrir le plus grand accs possible aux ressources informationnelles aux tudiants du postsecondaire, dans divers mdias substituts, et ce, de manire aussi approprie, efficace, efficiente et conomique que possible.

Les objectifs de la CAER sont les suivants :

  • offrir les services dans les meilleurs dlais;
  • dterminer les besoins et les formats appropris;
  • associer linformation au format appropri;
  • tudier et appliquer les nouvelles technologies adaptes;
  • laborer des normes et des procdures qui procurent un gain defficacit.

Stratgies

Afin de combler le foss en matire de ressources pour les tudiant(e)s handicap(e)s du postsecondaire, les membres de la CAER ont labor des stratgies collectives et de collaboration afin doffrir autant de ressources et doptions possibles aux tudiants du postsecondaire, pour les aider obtenir des documents en mdia substitut. La CAER a mis au point diverses stratgies:

  1. Services directs et services de prt inter-bibliothques
  2. Production de documents en mdia substitut
  3. Services de rfrence et dinformation
  4. Partenariats
  5. Recherche et dveloppement
  6. Pressions auprs des instances gouvernementales et laboration de politiques publiques.

Services directs et de prt inter-bibliothques

La CAER a labor des protocoles pour le prt et lemprunt de ressources entre les membres du consortium. Cette pratique optimise les ressources existantes et leur partage.

On a tabli quil tait ncessaire daccder des bases de donnes en ligne et des dpts centraux pour localiser les ressources existantes. Par consquent, dans un programme comme le ntre, la premire tape consiste toujours faire une recherche dans les collections existantes. La base de donnes en ligne AMICUS de la Bibliothque nationale du Canada (maintenant appele Bibliothque et Archives Canada) est une ressource cruciale depuis des dcennies. Elle contient tous les documents en mdia substitut rpertoris au Canada. La plupart des membres de la CAER enregistrent leurs fonds dans la base de donnes AMICUS et dans CANWIP (Registre des ouvrages canadiens en prparation).

Production de documents en mdia substitut

Les membres partagent leurs connaissances et leur expertise en matire de technologie des mdias substituts. Ensemble, les membres produisent des documents dans divers mdias substituts :

  • texte lectronique (fichiers de traitement de texte) utilis par les tudiants (visuellement handicaps ou en dficience dapprentissage) avec des lecteurs dcran comme JAWS, pour lire lordinateur les imprims;
  • texte lectronique (fichiers images) pour les tudiants qui peuvent utiliser des documents PDF et en agrandir le contenu ou en manipuler les images;
  • gros caractres (imprims et numriques) :
    • texte lectronique (format PDF) pour les tudiants faible acuit visuelle qui peuvent nanmoins agrandir leurs documents ou les lire en version agrandie lordinateur;
    • gros caractres : lecture la loupe;
    • gros caractres : en format lectronique;
  • audionumrique, format CD MP3, avec voix humaine et sans fonctions de navigation;
  • audionumrique, format CD MP3, avec voix humaine et fonctions de navigation;
  • audionumrique, format CD MP3, avec voix synthtise, transcrit depuis un texte lectronique, avec noms des fichiers;
  • audionumrique, format CD MP3, avec voix humaine, et fonctions de navigation (format DAISY : Digital Audio Information Systems). Ce format permet de trouver des pages, des chapitres ou des sections spcifiques, et dans certains cas, les entres des index. Les formats DAISY vont des textes simples aux ouvrages avec fonctions complexes de balisage;
  • graphiques tactiles;
  • braille.

Services de rfrence et dinformation

Voici quelques exemples des services de rfrence et dinformation offerts par les membres. noter cependant que tous les membres noffrent pas tous ces services.

  1. Rponse aux questions sur les ressources accessibles :
    • recherches de documents en mdia substitut par sujet ou domaine;
    • dtermination et localisation des ressources en mdia substitut;
    • conseils sur laccessibilit pour lapprentissage en ligne.
  2. Explication des services aux clients existants et ventuels :
    • dfinition du mandat et des services;
    • prsentation de produits dans de nouveaux mdias substituts;
    • explication des accords de partage des ressources.
  3. Formation :
    • sensibilisation par des ateliers, avis listserv et autres mcanismes de communication;
    • formation des tudiants et des employs en matire de technologie adapte;
    • dmonstrations des mdias substituts dans le cadre dateliers et sur les sites Web des membres;
    • prsentations datelier sur les mdias substituts, les ressources bibliothconomiques accessibles et la culture de linformation.
  4. Ressources en ligne :
    • catalogues de fonds accessibles en ligne sur le Web;
    • mise jour des liens vers les ressources accessibles, offertes par dautres organismes et sources;
    • liste de normes de production et de services;
    • conseils sur les caractristiques des technologies adaptes et leur achat;
    • directives sur la faon dassurer laccessibilit des cours en ligne;
    • information sur les questions de droit dauteur pour les personnes ayant des dficiences perceptuelles.
  5. valuation des besoins :
    • maintien de listes listserv pour dterminer les besoins et fournir de linformation;
    • recherches sur les nouveaux besoins.
  6. Culture de linformation :
    • valuation des besoins en matire de culture de linformation;
    • dveloppement doutils et de ressources favorisant la culture de linformation.

Partenariats

Les partenariats avec les dispensateurs de services des tablissements et autres organismes rduisent le cot du matriel produit. On ne peut trop insister sur limportance des partenariats entre les membres de la CAER et leurs dispensateurs de services en tablissement. Chaque lment de la chane des services doit travailler en harmonie pour assurer le succs du tout : les professeurs, les programmes de cours, les ressources identifies, les coordonnateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s, les bibliothcaires, les techniciens chargs des prts inter-bibliothques, les techniciens en mdias, les messagers, les librairies, les imprimeries, les producteurs, les organismes de prt dquipement, les maisons ddition et bien sr le client principal : nos tudiants.

Lappartenance au consortium CAER offre maints avantages : emprunt et prt des ressources existantes, partage dides en matire de production et de droit dauteur, tablissement de politiques publiques nationales sur les questions daccessibilit, pressions auprs du gouvernement sur la rforme du droit dauteur, laboration de normes de production, catalogage des documents en mdia substitut.

Un lment cl du partage des ressources est le rle de Bibliothque et Archives Canada, le service fdral qui offre une base de donnes facilitant le partage des ressources en mdia substitut depuis de nombreuses dcennies. Lenregistrement des ressources en mdia substitut dans cette base de donnes nationale est un lment cl dun systme efficace et rciproque de prt et demprunt. La plupart des membres de la CAER enregistrent leurs fonds dans la base de donnes nationale.

Au cours des dernires annes, la CAER a t la fine pointe de llaboration de normes de catalogage des documents en mdia substitut. Une norme pour le catalogage des graphiques tactiles a t adopte et mise en uvre dans tout le Canada.

La CAER a particip plusieurs tudes et projets nationaux, notamment les projets actuels de lAssociation nationale des tudiant(e)s handicap(e)s au niveau postsecondaire, de Bibliothque et Archives Canada, et de Troubles d'Apprentissage - Association canadienne.

Nos membres ont contribu aux activits du Conseil sur l'accs l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprims, et du Groupe de travail pour la dfinition dun rseau national de services de bibliothque quitables (Canadian Library Association).

Plusieurs membres ont t invits se joindre un projet pilote national visant crer un dpt central des fichiers lectroniques des diteurs. Ce projet est dirig par Bibliothque et Archives Canada, de concert avec Access Copyright. Si le projet russit, il ouvrira la voie un mcanisme simple de demande et de rception des fichiers lectroniques fournis par les maisons ddition, pour la production de documents en mdia substitut. Cela rduira le temps et le cot de production, dans le cas des ouvrages canadiens.

De concert avec dautres groupes canadiens, la CAER a dploy des efforts considrables pour encourager le partage des ressources numriques, notamment les livres DAISY (format audionumrique) par le principal fournisseur, Recording for the Blind & Dyslexic, situ au New Jersey. Depuis des dcennies, les membres de la CAER empruntent, contre paiement de frais, des livres sur bande analogique et des textes lectroniques RFB&D. Toutefois, les nouveaux livres DAISY ne peuvent tre prts des tablissements canadiens, ce qui restreint laccs de nos tudiants des ressources prcieuses. Cette situation doit changer.

Les membres de la CAER se sont donc joints au consortium DAISY du Canada, afin de dvelopper une expertise et une capacit de production de livres DAISY. Les membres de la CAER ont galement offert leur expertise et prsent des mmoires l'Autorit canadienne du braille, une association sans but lucratif qui uvre la promotion du braille, llaboration de normes et laccs aux documents en braille.

Recherche et dveloppement

Il faut constamment valuer les nouvelles technologies, afin daccrotre lefficacit de la production, offrir de meilleurs produits aux tudiants et connatre les caractristiques des nouveaux produits accessibles. Les membres dveloppement eux mmes de nouvelles technologies et partagent leur expertise. Les tudes sur lutilisation de ces mdias par les tudiants et ladoption de pratiques exemplaires ont profit tous les membres. Des tudes sont actuellement en cours afin de dterminer lefficacit du code unifi du braille anglais.

Pressions auprs des gouvernements et laboration de politiques publiques

La CAER a prsent des mmoires sur le droit dauteur, sur lexemption des droits de douane touchant les supports denregistrement vierges et sur dautres questions nationales.

Les membres de la CAER ont prsent des mmoires sur les questions daccessibilit par crit et en personne lors des audiences au Conseil sur l'accs l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprims, de la Bibliothque nationale.

Les membres de la CAER continuent dexercer des pressions afin de faciliter laccs aux fichiers des maisons ddition et aux produits audionumriques qui existent ltranger, notamment les livres DAISY.

Formation et ducation

Les membres de la CAER continuent de partager leur expertise dans des confrences et des ateliers, et dlaborer des programmes de formation destins aux praticiens et aux tudiants en matire de technologie adapte et de mdias substituts. Les membres partagent ces programmes et les outils de formation qui en rsultent.

Enjeux

De nombreuses stratgies ont t labores pour accrotre laccs linformation. Cependant, les membres de la CAER continuent duvrer pour liminer les obstacles qui nuisent laccs des tudiants lducation postsecondaire, et amliorer lefficacit des services aux clients. Voici un bref rsum de quelques uns de nos domaines daction.

  1. Accs plus ais aux fichiers des diteurs

    Nous avons entrepris un projet pilote visant crer un dpt central pour les diteurs canadiens. Cependant, aucun projet de dpt permanent nest prvu jusqu prsent. Plusieurs membres de la CAER participent au projet pilote. Cest une premire tape pour amliorer le processus. Toutefois, il faut bien savoir que la majeure partie des ouvrages utiliss par les tudiants du postsecondaire nest pas produite au Canada. Il faut donc conclure des accords internationaux pour obtenir rapidement les fichiers des diteurs amricains.

  2. Extension des exemptions prvues dans la Loi sur le droit dauteur

    La loi canadienne sur le droit dauteur permet plusieurs exemptions pour les personnes ayant des dficiences perceptuelles. Il subsiste nanmoins deux obstacles : les gros caractres et le langage gestuel en cinmatographie. La CAER a prsent des mmoires sur ces questions diverses associations, organismes fdraux et gouvernements. Nous devons inclure dans la Loi sur le droit dauteur un nonc gnrique qui exempte tous les mdias utiliss par les personnes ayant des dficiences perceptuelles.

  3. Pressions pour ltablissement de normes de production

    Bien que les membres de la CAER observent les normes nationales et internationales de production, ce nest pas le cas de nombreux producteurs. Les membres de la CAER ont contribu llaboration de normes minimales avec des associations nationales et des groupes comme lACCSEHP. Ce processus doit tre encourag afin dassurer un accs plus grand aux documents utilisables en mdia substitut.

  4. Accords internationaux de partage des ressources

    Depuis de nombreuses annes, les membres de la CAER empruntent des bandes audio analogiques et des textes lectroniques de RFB&D, au New Jersey, un important fournisseur de manuels pour le postsecondaire. Mais RFB&D ne prte aucun de ses livres DAISY ses clients canadiens. Il est essentiel de conclure un accord rciproque demprunt et de partage des ressources, ce qui permettra aux organismes des deux pays de rduire leurs cots et daccrotre leur efficacit. Les lois sur le droit dauteur dans les deux pays permettent le partage inter-bibliothques des ressources. La CAER, Bibliothque et Archives Canada, le consortium DAISY et dautres groupes ont exerc des pressions et tentent de ngocier un accord avec RFB&D, afin de permettre le partage des ressources entre les deux pays.

  5. Information uniforme sur le droit dauteur, pour les publications produites par les collges et universits

    Il arrive souvent que le droit dauteur ne soit pas clairement indiqu dans le cas des publications produites linterne par les tablissements. Cela pose souvent un problme, car le statut du document lgard du droit dauteur est vague ou incorrect. Labsence de normes entrane des retards de production. Les tablissements doivent tre encourags produire et identifier correctement leurs propres publications.

  6. Pressions pour rendre les cours en ligne accessibles

    Le problme ici, cest que les dveloppeurs de cours en ligne ignorent tout de la ncessit de produire des cours en ligne dans un format accessible et dtablir des liens avec les ressources des bibliothques qui sont accessibles. Certains membres de la CAER ont labor des directives sur la cration de sites Web et de cours en ligne accessibles. Mieux vaut prvenir que gurir! Cela sapplique tout particulirement dans le cas des initiatives dapprentissage en ligne.

  7. Conseils sur laccessibilit des ressources en mdia substitut

    Bien que certains progrs aient t raliss dans le cas des ressources imprimes, les ressources en mdia substitut (numriques, analogiques, images) requirent beaucoup plus dattention. Les membres de la CAER surveillent les travaux de recherche et de dveloppement de la GBMH et dautres groupes de production, afin de mieux comprendre les enjeux et de recommander la mise en uvre de leurs normes.

  8. Production en braille

    Les tudiants qui utilisent le braille ne sont pas de grands dfenseurs de ce mdia substitut. Toutefois, ils prouvent souvent des difficults scolaires et financires parce que les ouvrages ne sont pas disponibles en braille. Le rseau du primaire et du secondaire encourage lapprentissage du braille, et considre quil sagit dun lment essentiel de lalphabtisation. Les tudes dmontrent une forte corrlation entre lobtention dun emploi et lusage du braille. Bien que la technologie permette aux tudiants de produire jusqu un certain point leurs propres versions braille des ouvrages littraires (quand ils peuvent soffrir cette technologie), il faut encore effectuer une transcription manuelle dans le cas des ouvrages techniques et scientifiques. Les services postsecondaires doivent tre financs adquatement pour offrir des services plus quitables.

  9. Services pour les tablissements postsecondaires privs

    Un pan entier du secteur postsecondaire noffre pas un accs quitable aux documents en mdia substitut aux tudiants incapables de lire les imprims. Il sagit notamment des tablissements postsecondaires privs dans tout le Canada. On doit laborer une stratgie afin de combler ce foss potentiel en matire de services. Les provinces doivent encourager la mise en place de programmes et de services de haute qualit, et sassurer que les services soient constants et uniformes, afin de protger les intrts des apprenants.

  10. tablissement de normes et rseautage des services universitaires

    La plupart des services universitaires nont pas accs la gamme entire des services fournis par les membres de la CAER. LUniversity of British Columbia et la St. Marys University ont conclu un accord rciproque demprunt et de prt, sous le parapluie de la CAER. Cependant, la plupart des autres universits nont pas de telles politiques demprunt et de prt. La CAER a rdig un nonc sur les directives de normalisation lintention des membres de lACCSEHP (qui regroupe les tablissements qui produisent des documents en mdia substitut).

    Labsence dun service centralis pour les universits signifie que les divers tablissements doivent mettre en place leurs propres installations et procdures de production. Il sensuit un manque defficacit plusieurs gards :

    • il ny a pas de normes uniformes de production, et il est donc souvent impossible de partager ou de rpertorier les documents en mdia substitut;
    • il ny a pas dconomie dchelle permettant daccrotre lefficacit des units de production;
    • les services manquent duniformit dans tout le systme, et les tudiants ne peuvent sy fier. Les ressources cres dans une universit ne sont pas partageables et ne sont pas partages. Elles ne sont habituellement pas rpertories dans une base de donnes nationale;
    • il existe peu de protocoles ou daccords standard pour les prts inter-bibliothques et le partage des ressources entre les tablissements;
    • le personnel universitaire, surcharg et sous form, manque dinformation jour sur les nouveaux formats numriques et na pas le savoir faire pour les produire ou y accder.
  11. Accs la technologie et la formation

    De nombreux tudiants utiliseraient davantage les ressources accessibles de leur propre chef sils pouvaient obtenir lquipement et la formation requise pour lutiliser correctement. Certains organismes offrent une technologie adapte aux tudiants. Quelques membres de la CAER offrent de la formation en matire de technologie, et fournissent des conseils aux tablissements, au sujet des caractristiques du matriel et des logiciels. Cette initiative doit tre largie, afin de sensibiliser le personnel des bibliothques aux nouvelles technologies. Ils seront ainsi plus enclins offrir des services accessibles linformation grce ces technologies.

  12. Leadership en formation

    Les tudiants de la maternelle, du primaire et du secondaire peuvent disposer dune formation pousse. Cette initiative est galement requise au niveau postsecondaire. Certains membres de la CAER offrent une formation aux dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s. Ces programmes doivent tre largis lensemble des provinces.

  13. Encouragements cataloguer les documents en mdia substitut

    De nombreux producteurs ne cataloguent pas dans AMICUS (la base de donnes nationale) les documents en mdia substitut quils produisent. Nous devons les encourager le faire. Toutefois, pour que ce catalogage soit utile, tous les produits doivent suivre un ensemble minimum de normes de production et de catalogage. De plus, le catalogage national des graphiques tactiles accrotra grandement laccs un mdia important pour les tudiants aveugles, et rduira grandement le ddoublement et la rptition des efforts.

  14. Amlioration des dlais de production

    Lorsque les tudiants sinscrivent en retard et que lon connat seulement la toute dernire minute les documents requis, il en rsulte des dlais considrables dans la production de documents en mdia substitut, et les tudiants ne les reoivent pas temps. Les tudiants doivent alors utiliser des documents ou des formats de qualit moindre, ou plus difficiles utiliser. Une partie de cette responsabilit incombe aux tudiants, qui devraient indiquer plus rapidement les ouvrages dont ils ont besoin. Toutefois, une partie de la responsabilit incombe au systme.

  15. Communications efficaces entre les dispensateurs de services et les tudiant(e)s handicap(e)s

    Les membres de la CAER font tous les efforts possibles pour maintenir des communications opportunes avec les tudiants et les dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s en confirmant les ressources appropries, en sassurant que les tudiants ont accs lquipement et en ngociant les meilleurs formats dans les meilleurs dlais possibles. Mais il arrive souvent que les tudiants ne retournent pas les appels tlphoniques, ou que les dispensateurs de services ne soient pas disponibles pendant les priodes cruciales, notamment pendant les vacances dt.

Table des matires


Haut

All contents copyright ©, 1999-2024, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.