NEADS Logo - Accueil

QuestionQuestion:
À qui les étudiants ayant des troubles d’apprentissage peuvent-ils s’adresser afin de recevoir des fonds pour les aider à payer les frais d’évaluation de leur état?


événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérêt


Une expérience de travail payée et enrichissante pour des diplômés postsecondaires

Stages lancement de carrière

Projets

Accs-Succs: Guide de lemployeur

Photo de Jacob Fehr

Les personnes handicapes ajoutent vraiment de la diversit leffectif, dit Jacob Fehr. Elles illustrent que les personnes handicapes peuvent avoir des carrires productives et dmontrent que la compagnie est un employeur inclusif qui ne fait pas de discrimination fonde sur lhabilet.


Profil: Jacob Fehr

Dveloppeur de logiciel

Par Neil Faba

La carte daffaires de Jacob Fehr indique quil est Dveloppeur de logiciel, mais les apparences peuvent tre trompeuses.

Sa journe de travail ordinaire au bureau de Calgary de Shaw Communication comporte un peu de tout . En plus de faire du travail de dveloppement pour les projets de nouveaux logiciels, il fait habituellement aussi du soutien pour les logiciels existants, il rgle les bogues de la technologie Pay-Per-View de la compagnie et fait du soutien de produit en plus dautres tches.

Ce que jaime, cest que ce nest pas toujours pareil, dit Fehr de son travail. Il croit que cest parce que son service ne comptait pas beaucoup demploys quil a eu loccasion de satteler des tches si diffrentes. Si nous avions plus de personnel, je serais juste un dveloppeur de logiciel.

Atteint dune dficience visuelle, il a trouv son emploi actuel grce un stage. Cela lui a permis de mettre un pied dans la porte et de connatre et dacqurir des connaissances et de lexprience dans une industrie dont il ne connaissait rien en dehors de ses tudes.

Il dit quun stage chez Shaw donne galement la chance aux jeunes de travailler sur des projets qui seraient normalement rservs aux employs qui font partie de la compagnie depuis quelques annes. Cela cre des employs en puissance qui possdent beaucoup de connaissances de la compagnie la fin de leur stage.

Aprs leurs sjours chez nous, les stagiaires passent un niveau suprieur de responsabilit, dit-il. Ils apprennent beaucoup en 8 12 mois.

Selon Jacob Fehr, il est vrai que lexprience est importante dans beaucoup demplois, considrant les contacts et les connaissances que les joueurs longtemps dans lindustrie peuvent apporter une compagnie. Mais il ajoute que les employeurs devraient galement raliser que lexprience nest pas si importante. Si les tudiant-e-s qui sortent de lcole nont pas des annes demploi dans le domaine quils et elles ont choisi, ils et elles possdent plus souvent quautrement les comptences et les attributs qui rendent un employ prcieux.

Lun des dfis de beaucoup de personnes handicapes qui se cherchent un emploi est la dcision de divulguer ou non leur dficience un employeur en puissance. Jacob Fehr dit quil le rvle toujours, mais quil choisit dattendre la fin de lentrevue demploi avant de mentionner que sa vision est faible. Il explique simplement la dficience et comment elle pourrait affecter la faon dont il sy prend pour excuter les tches de lemploi. De cette faon, lemployeur se concentre sur lentrevue, plutt que sur la dficience, dit Fehr.

La question des adaptations constitue un autre dfi du milieu de travail, la fois pour les employ-e-s ayant une dficience et pour leurs employeurs. Jacob Fehr dit que, dans lensemble, il a eu de bonnes expriences en demandant des adaptations aux employeurs. Il russit la plupart du temps venir bout de sa dficience simplement en se rapprochant de linformation quil lit ou quil regarde, mais il dit que ses employeurs chez Shaw en ont fait encore plus pour laider sadapter en lui donnant, sans mme quil lait demand, un cran de 21 pouces pour son travail peu de temps aprs son arrive dans la compagnie. Il a maintenant deux grands crans sa disposition.

Il dit que les employeurs devraient raliser que les adaptations pour les employ-e-s handicaps ne sont pas toujours des entreprises longues ou coteuses. Il existe des solutions de remplacement moins coteuses, dans certains cas, dit-il. Il suffit de regarder et de faire un peu de recherche. M. Fehr dit par exemple quil a trouv une carte vido qui lui permettait de zoomer sur des images informatises, ce qui cotait beaucoup moins cher que le logiciel ZoomText quutilisent beaucoup de personnes ayant une dficience visuelle.

Il dit que les personnes handicapes et les employeurs doivent travailler ensemble pour comprendre leurs habilets et leurs besoins respectifs. Les personnes handicapes doivent focaliser sur leurs propres comptences et habilets, plutt que sur leurs dficiences, et elles doivent tre le plus sres delles possible pour se vendre aux employeurs. Les employeurs doivent tre prts de leur ct mettre les ides prconues au rancart et prendre un risque avec une personne qui nentre peut-tre pas dans le moule habituel du nouvel employ.

Jacob Fehr dit quil y a quelques personnes ayant une mobilit rduite ou une dficience visuelle chez Shaw et que cela cre un environnement positif dans la compagnie.

Les personnes handicapes ajoutent vraiment de la diversit leffectif, dit-il. Elles illustrent que les personnes handicapes peuvent avoir des carrires productives et dmontrent que la compagnie est un employeur inclusif qui ne fait pas de discrimination fonde sur lhabilet.


Haut

All contents copyright ©, 1999-2024, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.