NEADS Logo - Accueil

QuestionQuestion:
Est-ce qu’il y a une association nationale générale d’étudiants et d’étudiantes du niveau postsecondaire? Est-ce qu’elle s’occupe de la défense des droits des personnes handicapées?


événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérêt


Une expérience de travail payée et enrichissante pour des diplômés postsecondaires

Stages lancement de carrière

Accs aux documents scolaires pour les tudiant(e)s incapables de lire les imprims

MMOIRES PRSENTS PAR DES DISPENSATEURS DE SERVICES

Comit Collgial en Besoins Particuliers - Ontario (novembre 2004)

Le Comit Collgial en Besoins Particuliers (CCBP) relve du Comit de coordination des services aux tudiants (CCSS), auprs duquel il sert dorganisme consultatif et de ressource. Le CCSS relve quant lui, par lintermdiaire du College of Applied Arts and Technology (CAAT) Co-ordinating Committee, du Comit des prsidents de lAssociation des collges darts appliqus et de technologies de lOntario (ACAATO). Le rle du CCBP consiste recommander des politiques et des procdures au sujet des services aux tudiant(e)s handicap(e)s en Ontario.

Le CCBP soutient les recommandations et les mesures proposes par lACCSEHP dans son mmoire sur laccs aux documents scolaires pour les tudiants incapables de lire les imprims, car il reprsente les proccupations des dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s lchelle du pays.

Les dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s, dans les collges et les instituts de technologie et de haut savoir de lOntario, favorisent l galit des chances et de laccs afin que les tudiant(e)s handicap(e)s puissent connatre une exprience dapprentissage gratifiante et dmontrer leurs comptences (Orientation for Success, mai 2000, p. 13). De nombreux tudiants incapables de lire les imprims sont dsavantags ds le dpart, car ils nont pas accs tous les documents requis en mdia substitut au dbut du semestre. Les dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s sont frustrs, car il nexiste pas lchelle nationale de dpt central ou de base de donnes centrale que lon pourrait consulter pour savoir si un document existe dj en mdia substitut. Par ailleurs, les tablissements ne peuvent produire linterne tous les documents en mdia substitut, car ils manquent de personnel, notamment de personnel qualifi, et dquipement appropri. Dans sa rponse lExamen des services de soutien aux tudiant(e)s handicap(e)s (fvrier 2004) du ministre de la Formation et des Collges et Universits (MFCU), le CCBP indique quen Ontario le mcanisme actuel de financement des documents en mdia substitut souffre dun grave problme. Le taux de satisfaction des tudiants est trs bas en raison des retards importants dans lobtention des documents, ce qui nuit grandement leurs tudes. Le CCBP suggre au MFCU ce qui suit :

  • Examiner le mcanisme de financement, afin de permettre chaque tablissement doffrir tous les services linterne.
  • Fournir aux tablissements les ressources leur permettant doffrir des manuels, des notes et autres documents imprims sur support lectronique (p. ex., numriseurs haute vitesse, logiciels de numrisation, cots du personnel pour diter les documents numriss).
  • Exercer activement des pressions auprs des diteurs afin quils fournissent les documents en format lectronique.
  • Encourager le gouvernement adopter une loi ou une rglementation similaire ce que lon trouve aux tats Unis, au sujet des textes lectroniques.

Si le gouvernement envisage doffrir chaque tablissement postsecondaire la possibilit de produire linterne les documents, ils devront recevoir des fonds adquats, comme le propose le mmoire de lACCSEHP, pour la formation dun personnel qualifi, pour lacquisition dquipement par ltablissement, ainsi que pour lacquisition du matriel qui serait mis la disposition des tudiants. De nombreux tudiants ne sont pas admissibles au Programme canadien de prts aux tudiants, ni aux programmes provinciaux de prts tudiants, parce quils ne rpondent pas aux critres dadmissibilit, et ils ne sont donc pas en mesure dacheter leur propre quipement. En Ontario, pour tre admissible aux Bourses dtudes pour personnes handicapes, les tudiants doivent dabord tre admissibles au Rgime daide financire aux tudiants de lOntario (RAFO). Les dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s peuvent confirmer si un tudiant a des besoins financiers et doit obtenir des services et des amnagements tenant compte de ses handicaps, mais comme il ou elle nest pas admissible au RAFO, les services et les amnagements ne peuvent tre achets. Par ailleurs, le cot daccs aux livres de Recording for the Blind and Dyslexic (RFB&D) peut tre prohibitif pour certains tudiants, sans parler du fait que les tablissements canadiens ne peuvent en tre membres titre institutionnel, en raison des lois amricaines sur le droit dauteur. Le CCBP propose que des bourses soient octroyes selon les besoins ducatifs, compte tenu de lhandicap de ltudiant et de ses besoins financiers. Le CCBP propose que les dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s dans chaque tablissement collaborent avec les bureaux daide financire, afin de mettre au point des critres appropris de dtermination des besoins financiers, qui pourraient tre corrls des critres de besoins selon les handicaps, et appliqus de manire quitable chaque tablissement. Les tudiants incapables de lire les imprims pourraient acheter leur propre matriel afin daccder plus rapidement aux documents requis.

Comme le suggre le document de lACCSEHP, il est essentiel que les diteurs fournissent une version lectronique de toutes leurs publications, dans un format normalis et accessible, et quils laborent des normes communes pour les lments non textuels comme les diagrammes, les graphiques, les tableaux, sur support lectronique. Si les formats lectroniques peuvent tre disponibles en mme temps que la version imprime des ouvrages, on liminera le principal obstacle qui nuit aux tudiants incapables de lire les imprims dans leurs tudes, car ils auront la mme chance de russir que leurs collgues qui ne sont pas handicaps.

Les ministres provinciaux de lducation et les dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s doivent continuer dexercer des pressions sur le gouvernement fdral, afin quil oblige les diteurs produire toutes leurs publications en format texte numrique, et verser ceux ci dans une base de donnes centrale, afin que tous puissent accder aux documents requis. En outre, il est essentiel dtablir une base de donnes contenant tous les documents en mdia substitut produits linterne par les tablissements postsecondaires. Cette base de donnes serait gre par une organisation nationale comme le National Library Service, afin de rduire les cots et dviter le ddoublement inutile des efforts.

Le CCBP espre participer aux discussions et soutiendra les efforts des organisations nationales comme lACCSEHP, NEADS et lASEUCC, dans le but de rgler les problmes qui nuisent depuis trop longtemps aux personnes incapables de lire les imprims. En amliorant leur accs lducation, on amliorera galement laccs lducation de toutes les Canadiennes et de tous les Canadiens, que ce soit de manire formelle ou informelle.

Table des matires


Haut

All contents copyright ©, 1999-2024, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.