NEADS Logo - Accueil

QuestionQuestion:
Est-ce que le conseiller d’orientation de mon école secondaire peut m’aider à choisir un collège ou une université qui pourra répondre aux besoins particuliers liés à ma déficience tout en offrant des programmes de la qualité requise dans le domaine de mon choix?


événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérêt


Une expérience de travail payée et enrichissante pour des diplômés postsecondaires

Stages lancement de carrière

Accs aux documents scolaires pour les tudiant(e)s incapables de lire les imprims

CONSTRUCTION ET DIFFUSION DES ENQUTES

Objectifs

Lobjectif principal dfini ds le dbut du projet de recherche tait dobtenir de linformation sur laccessibilit, la disponibilit, la pertinence et la qualit des documents scolaires en mdia substitut destins aux tudiants de niveau postsecondaire incapables de lire les imprims. Les questionnaires utiliss pour notre recherche ont donc t labors en fonction de cet objectif. Les questionnaires utiliss pour notre recherche ont donc t labors en fonction de cet objectif. Les questions ont t formules afin de dterminer quelles sont les lacunes dans le processus de production des mdias substituts pour les tudiants.

Production

Le projet a t labor par lAssociation nationale des tudiant(e)s handicap(e)s au niveau postsecondaire, en troite collaboration avec le Conseil sur laccs linformation pour les Canadiennes et les Canadiens capables de lire les imprims et Troubles dapprentissage Association canadienne. Dautres partenaires ont t invits participer un comit directeur. En consultation avec le conseil dadministration de NEADS et le comit directeur, il a t dcid de commencer llaboration des enqutes sur laccs aux documents scolaires lhiver 2004. Les objectifs du projet taient de comprendre ltat actuel de la production de mdias substituts au Canada, et dobtenir les opinions des tudiants et des dispensateurs de services au sujet des normes, de la qualit et du degr defficacit des diverses technologies offertes aux tudiant(e)s incapables de lire les imprims dans les tablissements postsecondaires au Canada. NEADS a engag un consultant, le professeur Liam Kilmurray, pour laborer les enqutes et produire un logiciel statistique afin danalyser les rsultats. Les enqutes pour ce projet ont t bases sur lenqute raliss en 1999 par NEADS, intitule Pour une approche pancanadienne des services, des amnagements et des politiques destins aux tudiant(e)s handicaps de niveau postsecondaire : assurer laccs aux tudes postsecondaires et la formation axe sur la carrire, mais portaient expressment sur les tudiant(e)s incapables de lire les imprims. Le comit directeur a apport son aide llaboration des enqutes. Les membres du comit directeur reprsentent un groupe dexpertise dans le domaine des services de bibliothque et des mdias et technologies de substitut. On y trouve des reprsentants des tudiant(e)s handicap(e)s, des dispensateurs de services et dorganisations intresses. Le comit directeur a fourni des conseils prcieux au sujet de llaboration des enqutes pour ce projet.

Le comit directeur sest runi plusieurs occasions avec le coordonnateur national et les consultants, afin de dfinir les sujets de proccupation et dintrt, et pour clarifier les questions et les dfinitions. Cest par ce processus que les enqutes ont vu le jour. De plus, une tribune en ligne sur le projet a t fort prcieuse dans tout ce processus, car elle a permis aux participants (le comit directeur, le coordonnateur national et les consultants) dchanger des ides et de linformation. Llment essentiel dans llaboration des enqutes a t les tests pilotes. Six tudiants et cinq dispensateurs de services ont particip ce volet de la recherche. Ces personnes ont rempli les questionnaires et les ont retourns avec leurs commentaires, ce qui nous a permis dapporter quelques modifications pour en arriver la version finale des deux questionnaires. Les questionnaires dtudiants en mdia substitut ont t produits de faon professionnelle par T-Base Communications.

Diffusion

Lorsque les questionnaires ont t mis au point, on a utilis la liste de NEADS des dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s dans les tablissements postsecondaires pour communiquer avec les coles au sujet de leur participation ce projet de recherche. Nous avons tlphon aux personnes-ressources dans les divers tablissements (habituellement le fournisseur de service, parfois le bibliothcaire) et nous leur avons demand de nous fournir les numros des tudiant(e)s incapables de lire les imprims, dans leurs tablissements. Nous leur avons galement demand de nous fournir le nombre de questionnaires dans les divers mdias substituts quils aimeraient recevoir. Par exemple, nous leur avons demand combien de versions ils aimeraient recevoir en Braille, en gros caractres, sur disquette ou sur cassette. Par la suite, et aprs une srie dappels tlphoniques de suivi et de communications, nous avons runi le nombre requis de questionnaires dans les divers mdias substituts, et nous avons ralis une liste matresse partir de laquelle les envois postaux ont t raliss.

Pendant plusieurs semaines, le personnel du bureau de NEADS lUniversit Carleton a organis un envoi postal massif des questionnaires aux divers tablissements. Lobjectif de la srie initiale dappels tlphoniques consistait obtenir la participation des dispensateurs de services dans les diffrentes coles, afin quils remplissent les questionnaires sadressant aux dispensateurs de services, puis leur demander de distribuer les questionnaires destins aux tudiant(e)s incapables de lire les imprims, et inscrits leurs bureaux. Nous avons demand aux tudiants et aux dispensateurs de services de remplir les questionnaires en dedans dune semaine, aprs leur rception. De plus, nous avons ralis une version en ligne des deux questionnaires et les avons affichs sur le site Web de NEADS.

En attendant le retour des questionnaires, nous avons entrepris la construction des fichiers statistiques en vue de lanalyse des donnes. Nous avons choisi le programme SPSS comme principal outil de saisie danalyse des donnes. Aprs la rception des questionnaires, nous avons procd la saisie des donnes, et le constructeur a construit plusieurs prsentations des donnes prliminaires, afin dliminer toute non-concordance qui aurait pu se prsenter. La dernire tape du projet a t la production du rapport final, dans lequel les donnes statistiques seraient reprsentes sous forme de tableau et de graphique et les commentaires et linformation libres seraient analyss, afin de complter les rsultats statistiques du rapport final.

Mthodologie

Lapproche mthodologique pour cette enqute tait simple, et les enqutes ont t envoyes selon une base dchantillonnage volontaire. En dautres mots, nous avons dress une liste des tablissements canadiens partir de la liste des dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s de NEADS, puis nous avons communiqu avec les dispensateurs de services (ou les bibliothcaires) et nous leur avons demand combien de questionnaires, selon eux, seraient requis pour obtenir la participation des tudiant(e)s incapables de lire les imprims dans leurs tablissements. Daprs les chiffres fournis par les collges et les universits, et le type de questionnaire demand (p. ex., Braille, gros caractres, cassettes, en franais, etc.), des trousses ont t prpares et envoyes directement aux dispensateurs de services, en vue de leur diffusion.

En ce qui concerne le taux de rponse aux questionnaires, il faut noter que cette mthode prsente le risque de surestimer la population tudiante cible. De plus, dans certains cas, un tablissement aurait tout simplement pu demander chaque type de questionnaire disponible, apparemment dans le but de les distribuer aux tudiants sur demande, dans le mdia voulu. Il est donc arriv que lon poste en nombre suprieur des questionnaires qui auraient pu tre retourns par ces tablissements. Cest lun des rsultats invitables dune mthode de diffusion sur une base volontaire. Bien que cela ninflue pas sur la validit des rponses reues, une telle situation influe nanmoins sur le taux de rponse, par rapport au nombre de questionnaires envoys par la poste.

Aperu gnral

En tout, 2 613 questionnaires ont t envoys aux tudiants et aux dispensateurs de services.

En tout, 49 tablissements ont particip lenqute auprs des tudiants (130 rpondants), et 55 tablissements lenqute auprs des dispensateurs de services (67 rpondants), et deux rpondants nont pas indiqu leur tablissement.

Le nombre total de rponses reues pour les deux enqutes sur laccs aux documents scolaires tait de 197 . De ce nombre, 67 questionnaires provenaient de dispensateurs de services, et 130 dtudiants. Pour les deux questionnaires, nous avons reu des rponses provenant duniversits, de cgeps, de collges techniques et professionnels et de collges communautaires. Sept tablissements ont t prsents comme des collges universitaires (surtout de la C.-B. Les tablissements do provenaient les rponses allaient des grandes universits aux petits collges communautaires. Pour lenqute auprs des tudiants, les rponses provenaient de 49 tablissements distincts. Pour lenqute auprs des dispensateurs de services, les rponses provenaient de 55 tablissements distincts, et deux rpondants n'ont pas indiqu leur tablissement.

Les tudiants de lOntario ont reprsent le plus fort pourcentage des rpondants (48,46 %). Suivaient lAlberta (13,08 %), le Qubec (10,77 %) et la Colombie-Britannique (9,23 %). Pour ce qui est des rponses des dispensateurs de services, elles provenaient surtout de lOntario (25,76 %), du Qubec (18,18 %), de la Colombie-Britannique (16,67 %) et de Alberta (15,15 %).

Limites de la recherche

Comme dans toutes les enqutes, ce que lon peut tirer des rsultats de la recherche dpend en dfinitive de la quantit dinformation fournie par les rpondants. Lanalyse statistique peut combiner les rponses de nombreuses personnes et comparer, contraster et recouper divers segments dinformation. Toutefois, en dernire analyse, cette tude est limite par les questions poses et les rponses fournies. Un des problmes qui ressort du profil des tudiants, cest quil y avait plus dtudiants mentionnant un trouble dapprentissage (47 %) que la ccit ou la malvoyance (21 %). Le nombre plus lev dtudiants ayant des troubles dapprentissage tait manifeste galement dans le rapport CILS, dans lequel on a indiqu que les deux tiers des tudiants avaient un trouble dapprentissage, et un tiers un handicap visuel (voir lannexe 2A, qui traite des profils des tudiants ). Une situation similaire avait t constate dans lenqute de NEADS de 1999, dans laquelle les tudiants ayant un trouble dapprentissage taient plus nombreux que ceux qui taient incapables de lire, dans une proportion de deux sur un. Ceci dit, les mdias prfrs par les tudiants dpendaient videmment du type dhandicap reprsent dans notre groupe dtudiants rpondants. Bien que les tudiants ayant un trouble dapprentissage et les tudiants malvoyants peuvent souvent utiliser avec profit les mmes types de mdias lectroniques, les tudiants qui ont un trouble dapprentissage nutilisent presque jamais les textes en Braille, moins quils soient galement aveugles.

De plus, les deux questionnaires comportaient de nombreuses questions auxquelles le rpondant pouvait cocher plus dune case, et donc avoir plusieurs rponses. Par exemple, la question 12 du questionnaire pour les tudiants (Veuillez indiquer votre (vos) dficience(s)), le rpondant pouvait indiquer une dficience mdicale et une dficience visuelle, ou un trouble dapprentissage et une dficience motrice. Le cas chant, le taux de rponse la question pouvait tre plus lev que le nombre de rpondants, et pour en tenir compte dans lanalyse statistique, nous avons additionn les rponses totales, et nous avons attribu chaque catgorie un pourcentage, comme pour la question 12 dans le questionnaire des tudiants. En dfinitive, les rponses multiples nous permettent de mieux identifier les rpondants, qui nont pas choisir entre des catgories ou selon un scnario, car ils peuvent indiquer une plage de dficiences qui dcrivent leurs besoins, ou une plage de technologies qui y rpondent. Malgr les limites de cette enqute, le nombre rpertori dtudiants ayant un handicap et frquentant les tablissements identifis par les dispensateurs de services est de 22 250. Les tudiants capables de lire les imprims sont au nombre de 4 218. Par consquent, les donnes de lenqute sont bases sur une population trs large.

Table des matires


Haut

All contents copyright ©, 1999-2024, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.