NEADS Logo - Accueil

QuestionQuestion:
Si je choisis de poursuivre mes études à l’extérieur de ma province ou de mon territoire, est ce que le montant d’aide financière que je pourrai obtenir sera limité?


événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérêt


Une expérience de travail payée et enrichissante pour des diplômés postsecondaires

Stages lancement de carrière

Média

Une utopie crip peut-elle exister au postsecondaire?

Bonne semaine nationale de l’accessibilité! Joignez-vous à l’Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire (NEADS) le 27 mai 2024 de 18 h à 19 h 30 HE pour discuter avec des personnes étudiantes et des personnes militantes en situation de handicap afin d’imaginer une revitalisation des études postsecondaires qui placerait les besoins divers et intersectionnels des personnes étudiantes en situation de handicap et neurodivergentes au premier plan d’un changement institutionnel plus que nécessaire. Ce faisant, nous réfléchirons au sens d’une « utopie crip » dans chacune de nos vies et à la possibilité d’une éventuelle utopie crip au sein des établissements d’enseignement postsecondaire.

Pour plus d’information et/ou pour discuter de vos besoins en matière d’accessibilité, contactez Chloée C. Godin-Jacques, modératrice du panel, à l’adresse chloee.godinjacques@neads.ca.

À propos des besoins en matière d’accessibilité : l’interprétation ASL, l’interprétation LSQ, l’interprétation simultanée anglais-français, et le sous-titrage seront offerts durant cet événement. 

L’inscription à cet événement est obligatoire. Pour vous inscrire, veuillez cliquer sur le lien suivant : lien ici

À propos des panélistes 

Julia Denley

Julia Denley (elle/iel) étudie au baccalauréat en biologie et co-préside actuellement la UVic Society of Students with a Disability (SSD). Elle est une leader étudiante queer, neurodivergente et militante pour les personnes en situation de handicap. Iel vit avec de multiples situations de handicap physiques et mentales.

Iel siège au conseil d’administration de la UVic Society for Students with a Disability depuis cinq ans. Elle a d’abord été membre générale et ensuite représentante des personnes étudiantes avant de devenir co-présidente. Elle a aussi fondé et aide à mener la campagne Access4All de la SSD qui milite pour un accès équitable aux études supérieures en maintenant les options d’apprentissage en ligne qui ont été mises en place au début de la pandémie.

Kinnery Chaperrel

Kinnery Chaparrel (iel/elle) est une poète, chercheuse et militante pour les personnes en situation de handicap qui est fortement influencée par ses identités de personne polyhandicapée, neurodivergente, ayant des maladies chroniques et mentales, queer et à faible revenu. Kinnery détient un baccalauréat spécialisé ès arts avec une majeure en classiques et une mineure en anglais ainsi qu’une mineure en création littéraire. Elle a passé la dernière année à compléter une maîtrise en études européennes avec une spécialisation en sexualités, genres et corps. À l’automne, iel débutera une maîtrise en arts plastiques et en création littéraire. Elle a fait toutes ses études à l’Université de Guelph. 

Kinnery a fondé plusieurs organismes communautaires : la University of Guelph Disability Community est un organisme sur le campus qui représente les communautés des personnes en situation de handicap, ayant des maladies chroniques, neurodivergentes, sourdes, ayant des maladies mentales, et autres communautés reliées ; DEEP (Disability Education Empowerment & Pride) est un groupe qui inclut des occasions sociales ainsi que de la défense des droits et des formations sur les enjeux qui affectent la communauté du handicap ; Through the Cracks Relief Network est un service de soutien par les pairs où les bénévoles partagent les compétences qu’iels ont développées pour naviguer les services de santé, juridiques, sociaux, financiers, et autres ; CripSpace Guelph est un groupe à venir qui offrira un espace centré sur la justice pour les personnes en situation de handicap où elles pourront se réunir pour partager notre rage, notre peine, nos joies et nos célébrations ; et la Guelph Access Library est un service de location gratuit d’aides à la mobilité comme des déambulateurs, des cannes et des fauteuils roulants, ainsi que d’autres dispositifs d’accessibilité.

Kinnery est aussi une poète accomplie dont le travail est apparu dans des publications telles Sinister Wisdom et Prairie Fire. Ses traductions du grec ancien figureront dans le manuel scolaire d’un cours de mythologie. L’année dernière, iel a remporté la deuxième place au Concours du meilleur travail de session, 1er cycle de la Société canadienne des études classiques, division senior, et iel a été la première personne à gagner avec une œuvre créative. Un livre de colportage découlant de cette œuvre, ΕΦΗΜΕΡΙΔΕΣ ΑΡΙΣΤΟΓΕΙΤΟΝΟΣ (Diaries of Aristogeiton), est à paraître chez Vocamus Press.

Kimberley Chiasson

Kimberley Chiasson est une étudiante de 23 ans en première année de maîtrise dans le programme de Critical Disability Studies (études critiques sur le handicap) à l’Université York. Son baccalauréat en journalisme à l’Université Carleton l’a ouverte à de nouvelles conversations sur ce que cela signifie d’être une personne en situation de handicap au niveau postsecondaire. Ayant accepté cette identité intrinsèquement politique, elle œuvre désormais à déconstruire les trames narratives capacitistes dans le milieu universitaire, en se concentrant sur les expériences uniques des personnes étudiantes qui ont besoin de soins. Ancienne cliente du programme de services auxiliaires de l’Université Carleton, elle espère que son travail de chercheuse émergente sur le handicap démontrera le potentiel d’un avenir réellement accessible et les changements nécessaires pour accepter les corps et les esprits en situation de handicap dans le système d’éducation canadien.

Raissa Amany

Raissa Amany (elle) est une militante sociale et conférencière connue pour son travail sur l’engagement des jeunes dans des espaces reliés à la santé. Ayant une expérience personnelle de la façon dont les iniquités en matière de santé affectent les populations marginalisées, Raissa continue de militer pour l’amélioration de l’accessibilité et de l’équité dans le secteur des soins de santé pédiatriques. Elle est actuellement Directrice générale de la Table ronde des jeunes Canadiens et Canadiennes sur la santé (Young Canadians Roundtable on Health). Elle dirige plus de 70 jeunes de tout le Canada dans la défense des droits en matière de santé des enfants à l’échelle nationale et mène des collaborations avec des organismes reconnus de défense des enfants.  

Dans le cadre de son engagement envers l’équité en matière de santé, Raissa est aussi une chercheuse étudiante à Our Kids’ Health, où elle est conseillère au sujet des directives de recherche sur l’engagement des jeunes et co-dirige le programme Digital Health Youth Fellows.

En plus de la pédiatrie, Raissa est une experte renommée en santé mentale et toxicomanie chez les enfants et les jeunes. En tant qu’immigrante ayant plusieurs maladies chroniques, elle siège actuellement au Comité consultatif sur la jeunesse de l’Institut du savoir sur la santé mentale et les dépendances chez les enfants et les jeunes. Elle siège également au Conseil national de la jeunesse de Jeunesse, J’écoute, où elle apporte son expérience vécue et professionnelle. Elle a aussi fait partie du groupe de travail inaugural pour la première normalisation nationale de la Santé mentale et toxicomanie chez les enfants et les jeunes avec le Conseil canadien des normes.  

Le leadership de Raissa s’étend au-delà du milieu universitaire. En tant que spécialiste de l’engagement des jeunes chez Les enfants d’abord Canada, elle a conçu et mis en œuvre le programme Parlement des jeunes canadien(ne)s, ce qui a permis à plus de 150 jeunes à l’échelle nationale d’en apprendre davantage sur leurs droits. En reconnaissance de son leadership et de son impact, Raissa a récemment été nommée l’une des 25 femmes les plus influentes par Women of Influence+ et étudiante de l’année par Ascend Canada. En 2023, elle a reçu le prix Max Keeping pour le courage par Jeunesse Ottawa et le Prix ODD Jeunesse du Canada : santé et bien-être communautaire par le Conseil de l’Alberta pour la coopération internationale. 

Raissa est actuellement étudiante au baccalauréat en sciences de la santé à l’Université d’Ottawa. Elle est également une immigrante de première génération d’origine indonésienne qui a grandi sur le territoire non cédé et non abandonné du peuple anichinabé algonquin (Ottawa, Ontario). Dans ses loisirs, elle aime essayer de nouveaux aliments, sur-analyser les émissions médicales et le curling. 

Pour plus d’information et/ou pour discuter de vos besoins en matière d’accessibilité, contactez Chloée C. Godin-Jacques, modératrice du panel, à l’adresse chloee.godinjacques@neads.ca Les biographies des participants seront bientôt disponible.

À propos des besoins en matière d’accessibilité : l’interprétation ASL, l’interprétation LSQ, l’interprétation simultanée anglais-français, et le sous-titrage seront offerts durant cet événement. 

Chloée C. Godin-Jacques, M.A (she/they | elle/iel), Lead Researcher | Recherchiste principale

L’Association nationale des étudiant(e)s handicapé(e)s au niveau postsecondaire (NEADS)
Salle 514, Unicentre, Université Carleton
Ottawa (Ontario) K1S 5B6, (613) 380-8065, poste 201

Réseaux sociaux de NEADS

Instagram | Facebook | Twitter | YouTube | LinkedIn

Sites web de NEADS

Site principal | Bourses | Emploi |Droits | S’inscrire à la liste de diffusion

 




Haut

All contents copyright ©, 1999-2024, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.