NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube

Enhancing Accessibility in Post-Secondary Education Institutions

Améliorer l’accessibilité dans les établissements d’enseignement postsecondaire

SANTÉ MENTALE

Grâce aux progrès réalisés en pharmacologie et dans le traitement des maladies mentales, et à une meilleure prise en main personnelle, les étudiants atteints de problèmes de santé mentale sont de plus en plus nombreux à terminer des EPS. Cependant, il leur est souvent difficile d’accéder aux services et aux mesures d’adaptation susceptibles de répondre à leurs besoins, notamment en raison du caractère épisodique et « invisible » de leur incapacité, des préjugés rattachés à la maladie mentale et du fait que la prise de mesures d’adaptation en raison de problèmes de santé mentale est une pratique relativement nouvelle.

La plupart des universités et des collèges offrent des services de counseling où les étudiants atteints de problèmes de santé mentale peuvent obtenir tout un éventail de renseignements et de services. Dans la majorité des cas, toutefois, ces services sont conçus pour offrir une aide à court terme, en situation d’urgence, et ils sont exclusivement axés sur l’état de santé des étudiants. Il n’est pas de leur ressort de fournir des mesures d’adaptation afin d’aider ces étudiants à réussir leurs études.

Les séances de counseling de courte durée peuvent être efficaces pour les nombreux étudiants auxquels il arrive de traverser des périodes d’anxiété, de stress ou de dépression. Cependant, de plus en plus d’étudiants souffrant de graves problèmes de santé mentale, comme la schizophrénie, le trouble de stress post-traumatique, les troubles de l’alimentation ou l’automutilation, entament des EPS. Ces derniers ont besoin d’une aide holistique de longue durée.

Voici quelques pratiques prometteuses adoptées par certains établissements d’enseignement postsecondaire dans le but d’offrir des services pertinents aux étudiants qui souffrent de problèmes de santé mentale.

  • Ces étudiants ont souvent besoin de mesures d’adaptation relatives aux études et d’un traitement médical ou thérapeutique. De ce fait, il est extrêmement important de faciliter la collaboration entre les services aux personnes handicapées et les services de counseling, de manière à ce que les étudiants qui recourent à l’un de ces services puissent rapidement et aisément être dirigés vers l’autre, au besoin. En outre, la présence d’une personne directement responsable de la gestion de cas pour ces étudiants devient un atout précieux.
  • Il faut également que les services aux personnes handicapées et les services de counseling définissent leurs rôles et leurs responsabilités respectifs à l’égard des étudiants atteints de problèmes de santé mentale. Certains de ces rôles se distinguent facilement, mais d’autres peuvent se chevaucher. Il peut donc être utile d’établir des politiques communes ou de former un comité consultatif afin de bien délimiter ces responsabilités.
  • Les établissements qui comptent une importante population d’étudiants atteints de problèmes de santé mentale peuvent envisager de créer un service de santé mentale autonome qui prendrait en charge à la fois les mesures d’adaptation relatives aux études et le soutien de ces étudiants.
  • Les étudiants qui souffrent de problèmes de santé mentale n’ont pas tous les mêmes besoins et il ne peut y avoir de solution unique pour tous. C’est pourquoi il est important que le personnel connaisse bien les troubles de santé mentale, les traitements et les mesures d’adaptation appropriées. Si possible, embaucher du personnel spécialisé ayant les connaissances et l’expérience pertinentes, et faire en sorte que ce personnel se consacre exclusivement aux étudiants atteints de troubles de santé mentale. Le personnel en question peut se composer de conseillers spécialisés, de psychologues et de psychiatres.
  • S’assurer des services d’un psychiatre qui offre des consultations un ou deux jours par semaine, sur le campus, s’il n’est pas possible d’embaucher un psychiatre à temps plein.



Améliorer l’accessibilité dans les établissements d’enseignement postsecondaire




Haut

All contents copyright ©, 1999-2017, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.