NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube

Enhancing Accessibility in Post-Secondary Education Institutions

Améliorer l’accessibilité dans les établissements d’enseignement postsecondaire

FORMATION ET PERFECTIONNEMENT DES MEMBRES DU CORPS PROFESSORAL

Pour assurer la pleine accessibilité du campus, les établissements d’enseignement doivent prendre en compte les attitudes et les connaissances des personnes qui y travaillent. S’il est important que les étudiants handicapés connaissent bien leurs besoins et les solutions qui s’offrent à eux, et qu’ils les gèrent de façon proactive, il est tout aussi important que les professeurs aient l’attitude et possèdent les renseignements nécessaires pour offrir des conseils et de l’aide pertinents en matière de mesures d’adaptation destinées aux étudiants handicapés.

Plusieurs établissements d’enseignement signalent qu’il est parfois difficile d’informer les membres du corps professoral au sujet des questions liées à l’incapacité et aux mesures d’adaptation en raison de leur importante charge de travail, des contraintes de temps, de barrières psychologiques et d’une connaissance insuffisante des responsabilités et des ressources disponibles. Pourtant, le soutien des professeurs est essentiel au rendement à l’université ou au collège des étudiants handicapés, à l’accessibilité des études et à la mise en œuvre des mesures d’adaptation. Il est donc nécessaire de les informer des enjeux relatifs à l’incapacité.

Voici quelques méthodes utilisées par des établissements d’enseignement postsecondaire en ce qui a trait à la formation et au perfectionnement des membres du corps professoral.

  • Offrir de brèves séances de formation et d’information conçues expressément pour les professeurs sur les questions relatives à l’incapacité. Dans le cadre de ces séances, n’aborder que les questions les plus pertinentes et fournir des listes de ressources où les professeurs pourront obtenir des renseignements plus approfondis. Il faut aussi donner les coordonnées des ressources auxquelles les professeurs peuvent s’adresser s’ils ont des questions à poser ou s’ils ont besoin d’aide.
  • Des spécialistes des services aux personnes handicapées et des étudiants handicapés devraient prendre la parole lors de ces séances de formation et d’information et répondre aux questions des professeurs.
  • Offrir les séances à l’ensemble du corps professoral et les rendre obligatoires pour les nouveaux professeurs.
  • Enregistrer les séances sur bande vidéo et les diffuser sur le Web à l’intention des personnes qui ne peuvent y assister. En outre, ces vidéos représentent une ressource permanente à la disposition de ceux qui voudraient revoir la matière.
  • Offrir de la formation par l’intermédiaire du bureau responsable des autres cours de perfectionnement pédagogique de manière à ce que cette formation soit perçue comme un outil de soutien général à l’enseignement.
  • S’assurer que les membres du corps professoral puissent travailler avec un membre du personnel des services aux personnes handicapées. Suggérer aux conseillers pour les personnes handicapées de communiquer avec chaque professeur une fois par trimestre afin de lui rappeler quels sont les services offerts ou de le mettre au courant des changements qui ont pu survenir. S’assurer que des conseillers sont disponibles pour les professeurs qui ont des questions ou des préoccupations.
  • Informer les professeurs et répondre à leurs questions dans le cadre de consultations individuelles. Ces consultations peuvent être informelles et offertes par courriel ou par téléphone. Elles peuvent aussi avoir lieu au cours de réunions en personne plus structurées.
  • Produire un guide portant sur les principales préoccupations des professeurs par rapport aux étudiants handicapés et veiller à ce qu’il soit disponible en de multiples endroits et en divers formats.
  • Créer un bulletin d’information ou publier une chronique régulière dans un bulletin d’information existant et destiné aux membres du corps professoral.
  • Créer des aide-mémoire énumérant les étapes de diverses démarches, comme la présentation des demandes de mesures d’adaptation, l’application des principes de la conception universelle en vue de s’assurer que les exposés sont accessibles, la création de matériel accessible ou l’utilisation ou l’achat de technologies d’assistance. Diffuser ces aide-mémoire sur le Web.
  • Fournir des ressources en ligne s’adressant particulièrement aux professeurs et les mettre à jour régulièrement. Pour s’assurer que les professeurs sont au courant de l’existence de ces ressources, leur expédier un courriel à ce sujet au début de chaque trimestre.
  • Lorsqu’un étudiant handicapé rencontre des problèmes avec certains membres du corps professoral, les services aux personnes handicapées doivent d’abord inviter l’étudiant à tenter de résoudre ces problèmes par lui-même. S’il n’y arrive pas, demander une rencontre entre le professeur et un représentant des services aux personnes handicapées afin qu’ils puissent discuter du problème en question.
  • Demander à participer aux réunions courantes du personnel de manière à pouvoir discuter des principales questions relatives à l’incapacité, à faire le point sur les nouveautés et à faire connaître certaines ressources.
  • Pour qu’il y ait de nombreuses inscriptions aux séances de formation et d’information sur l’incapacité, communiquer avec le bureau du doyen ou d’autres bureaux de direction et leur demander de faire parvenir tous les renseignements nécessaires aux professeurs.
  • Parmi les professeurs, nommer un « champion » prêt à servir de personne-ressource pour les autres membres du corps professoral et à animer des discussions entre collègues sur les enjeux liés à l’accessibilité.
  • Chaque fois que possible, donner aux étudiants handicapés l’occasion de rencontrer les membres du personnel et du corps professoral.

Principaux thèmes à aborder

Quels que soient l’endroit et la manière retenus pour informer les membres du corps professoral, voici quelques-uns des principaux thèmes à aborder avec eux, selon certains établissements d’enseignement postsecondaire.

  • Il se peut que les membres du corps professoral ne connaissent pas très bien les différentes incapacités ou les mesures d’adaptation pertinentes. Il pourrait donc y avoir lieu de leur expliquer que les mesures d’adaptation ne visent qu’à « égaliser les chances » et non pas à avantager les étudiants handicapés par rapport aux autres étudiants. Il peut aussi être utile de leur fournir des renseignements sur les différents genres d’incapacités, particulièrement les « incapacités invisibles » comme les troubles de santé mentale et les troubles de l’apprentissage, puisque ces derniers sont souvent mal compris. Il faut également leur présenter les mesures d’adaptation les plus courantes.
  • Les professeurs peuvent craindre que la mise en œuvre de mesures d’adaptation et l’adoption de méthodes pédagogiques accessibles se traduisent par une surcharge de travail pour eux. Il faut donc leur indiquer des manières simples et pratiques d’appliquer les principes de la conception accessible dans leurs cours et leur faire connaître les avantages de la conception universelle pour l’ensemble des étudiants.
  • Il se peut que les professeurs ne sachent pas très bien quels sont leurs rôles et leurs responsabilités à l’égard des étudiants handicapés ni en quoi les questions relatives à l’incapacité les concernent. Il faut donc leur fournir les renseignements d’ordre juridique pertinents ainsi que les politiques de l’établissement en ce qui concerne les étudiants handicapés et les mesures d’adaptation. Décrire clairement les différents rôles qui incombent aux membres du corps professoral ainsi que les rapports entre ces rôles et ceux des principaux autres intéressés, soit les étudiants, le personnel des services aux personnes handicapées et l’établissement d’enseignement.
  • Les professeurs peuvent hésiter à discuter avec les étudiants handicapés ou s’interroger sur la manière de s’y prendre. Pour les aider à surmonter ce problème, il faut leur conseiller des stratégies de communication misant sur l’utilisation de formulations respectueuses et garantissant la confidentialité.
  • Les professeurs ne savent peut-être pas en quoi consistent le processus de demande et d’application de mesures d’adaptation et les démarches que l’étudiant, le professeur et les services aux personnes handicapées doivent faire. Il faut de ce fait les renseigner sur les ressources offertes aux étudiants handicapés et sur le processus à suivre pour s’en prévaloir. Le processus de demande de mesures d’adaptation, y compris celles qui s’appliquent aux séances d’examen, doit être clairement expliqué. Il est également important de faire savoir aux professeurs que la plupart des mesures d’adaptation sont peu coûteuses et de les informer des différentes sources de financement disponibles. Ils seront ainsi mieux en mesure d’aider les étudiants handicapés et de les diriger vers les ressources appropriées.
  • Chaque cas étant différent, il faut fournir aux professeurs une grande diversité de ressources auprès desquelles ils pourront trouver de l’information et des réponses à leurs questions.

Resources Ressources - Formation et perfectionnement



Améliorer l’accessibilité dans les établissements d’enseignement postsecondaire




Haut

All contents copyright ©, 1999-2017, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.