NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube

Enhancing Accessibility in Post-Secondary Education Institutions

Améliorer l’accessibilité dans les établissements d’enseignement postsecondaire

Mesures d’adaptation liées aux études

L’accès en temps opportun à des mesures d’adaptation efficaces, en lien avec les études, est essentiel au rendement de nombreux étudiants handicapés à l’université ou au collège. Certains établissements d’enseignement postsecondaire canadiens ont appliqué les processus suivants afin de fournir ces mesures d’adaptation.

  • Comme il est important que les étudiants handicapés s’inscrivent très tôt auprès du bureau des services aux personnes handicapées, il faut permettre aux nouveaux étudiants handicapés de s’inscrire au moment où ils font leur demande d’admission au collège ou à l’université. Invitez les étudiants handicapés à s’inscrire auprès du bureau des services aux personnes handicapées même s’ils ne pensent pas avoir besoin de mesures d’adaptation.
  • Demander au service de l’admission de donner aux étudiants les coordonnées du site Web et du bureau des services aux personnes handicapées, où ils pourront obtenir de l’information sur les services disponibles et sur les critères d’admissibilité. Veiller à leur fournir des directives détaillées sur les documents requis et sur la manière de les présenter. S’ils doivent se soumettre à des évaluations, leur donner des renseignements sur les possibilités de financement dont ils peuvent se prévaloir.
  • Conseiller aux étudiants de communiquer avec le bureau des services aux personnes handicapées dès qu’ils reçoivent leur lettre d’acceptation (intégrer un bref message à cet effet dans toutes les lettres d’acceptation).
  • Continuer d’informer la population étudiante des services offerts aux personnes handicapées afin que les étudiants qui n’auraient pas déclaré leur incapacité au cours du processus de demande d’admission puissent tout de même être au courant de ces services.
  • Tous les étudiants inscrits auprès des services aux personnes handicapées doivent rencontrer un conseiller afin de discuter des mesures d’adaptation dont ils ont besoin. Cette rencontre a généralement lieu après que les étudiants ont reçu leur horaire de cours. Permettre aux étudiants qui ont besoin de plus de temps pour prendre les dispositions nécessaires à l’obtention de mesures d’adaptation de s’inscrire avant les autres.
  • Les étudiants et leur conseiller mettent au point un plan de mesures d’adaptation où sont indiqués les services et le matériel nécessaires pour appliquer les mesures d’adaptation pertinentes en ce qui a trait au matériel didactique et aux examens, mais aussi à la vie de l’étudiant, en classe et à l’extérieur de la classe.
  • Les conseillers aident les étudiants à remplir les formulaires nécessaires pour obtenir des mesures d’adaptation et à présenter des demandes de financement, le cas échéant.
  • Fournir aux étudiants des formulaires de demande de services détaillés et envisager la possibilité de produire des trousses sur les mesures d’adaptation courantes en lien avec certaines incapacités. Ces trousses peuvent se composer de feuillets de renseignements et de formulaires de demande. Diffuser de l’information sur les évaluations et les documents requis, tant par le biais d’imprimés que sur Internet. Dans toute la mesure du possible, offrir aux étudiants la possibilité de remettre leurs demandes par voie électronique.
  • Fixer des dates limites claires et précises pour la remise de documents ou de demandes ou la rencontre avec le conseiller. Cependant, faire preuve de souplesse si l’étudiant dépasse ces dates limites en raison de circonstances imprévisibles.
  • Il est important de répondre le plus rapidement possible aux demandes, qu’il s’agisse de demandes de mesures d’adaptation, de demandes de rendez-vous ou de demandes de renseignements. Si le personnel ne peut y répondre immédiatement, il faut accuser réception de la demande et indiquer dans quel délai elle sera traitée. L’assurance que les étudiants ont accès aux mesures d’adaptation les plus rapidement possible doit représenter une priorité élevée.
  • Même s’il incombe aux étudiants de rencontrer un conseiller pour discuter de leur plan de mesures d’adaptation, les services aux personnes handicapées doivent leur rappeler le processus à suivre. Préparer une liste d’envoi et expédier des rappels des dates importantes aux étudiants inscrits. On peut aussi diffuser un calendrier détaillé, en ligne, où les principales dates et dates d’échéance sont mises en relief.
  • Permettre aux étudiants qui poursuivent leurs études et qui n’ont pas besoin de modifier leur plan de mesures d’adaptation de s’inscrire en ligne. Si les étudiants doivent faire signer leur plan de mesures d’adaptation par leurs professeurs, les plans peuvent être produits par ordinateur puis expédiés aux étudiants, qui les feront signer avant de les remettre au bureau des services aux personnes handicapées. La plupart des étudiants considèrent que cette façon de procéder est très pratique. En outre, elle allège la charge de travail des conseillers en mesures d’adaptation.
  • S’assurer que les étudiants disposent d’un organisme auprès duquel ils peuvent interjeter appel en cas de désaccord quant à la prise de mesures d’adaptation. Les membres des comités d’appel doivent bien connaître les mesures d’adaptation et être impartiaux.
  • Il peut être difficile de déterminer qui doit communiquer avec les professeurs pour leur faire part des mesures d’adaptation à appliquer. Il est important que les étudiants handicapés défendent eux-mêmes leurs intérêts; cependant, pour certains d’entre eux, la démarche peut être difficile et source de stress. Voici quelques possibilités à envisager :
    • Remettre aux étudiants handicapés des lettres destinées à chacun de leurs professeurs et décrivant les mesures d’adaptation nécessaires. Par la suite, pendant les deux premières semaines de cours, les étudiants peuvent rencontrer leurs professeurs pour discuter des mesures d’adaptation dont ils ont besoin et leur faire signer leur plan de mesures d’adaptation. Ils pourraient ensuite remettre le plan signé aux services aux personnes handicapées. Ainsi, les conseillers n’interviennent que si les étudiants éprouvent de la difficulté à s’entendre avec un ou plusieurs professeurs. Ce type de processus peut toutefois se révéler difficile dans certains établissements employant plusieurs enseignants à temps partiel.
    • Les services aux personnes handicapées peuvent aussi transmettre des copies des plans de mesures d’adaptation des étudiants aux professeurs et les aiguiller vers les ressources destinées au corps professoral. Après cette première prise de contact, les étudiants peuvent aller se présenter à leurs professeurs et faire le suivi nécessaire.
  • Demander aux étudiants handicapés de communiquer avec leurs professeurs et de faire le suivi nécessaire pour s’assurer que les mesures d’adaptation dont ils ont besoin seront mises en œuvre à temps. Au besoin, les conseillers rencontrent les professeurs afin de leur donner les renseignements nécessaires sur les services relatifs aux mesures d’adaptation.
  • Les conseillers auprès des personnes handicapées doivent tenir des rencontres de suivi avec les étudiants, surtout les nouveaux étudiants, pour s’assurer que les mesures d’adaptation répondent à leurs besoins.

Resources Ressources - Mesures d’adaptation



Améliorer l’accessibilité dans les établissements d’enseignement postsecondaire




Haut

All contents copyright ©, 1999-2017, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.